Aller sur lewagon.com

L’indépendance entrepreneuriale grâce au Développement Web

Découvrez le parcours de Marving alors qu'il partage son expérience et comment Le Wagon l'a aidé à acquérir les compétences nécessaires pour développer des MVP et décrocher un emploi en seulement trois mois.
Sommaire

Marving est un entrepreneur

Avant de participer au bootcamp Développement web, le jeune entrepreneur était déjà membre du Centech, l’incubateur de l’École de technologie supérieure (ETS) de Montréal. En plus de ce parcours, Marving a toujours gravité autour du développement web, et du web en général, sans avoir l’occasion de mettre la main à la pâte.

 

Sauf que, une semaine avant la présentation de son projet devant de potentiels investisseurs, son CTO a abandonné le navire et laissé Marving dans le pétrin. “Je n’avais aucun contrôle sur mon lancement de projet et je me suis dit que je ne pouvais plus jamais laisser ça arriver.” Son nouvel objectif – se former au développement web pour “avoir des bases suffisantes pour pouvoir développer des MVP, voire des V1, en fonction des projets que j’ai envie de faire.”

C’est là que Le Wagon rentre en jeu.

 

Choisir Le Wagon : une évidence

Ayant vécu plusieurs années en France, où la réputation du Wagon n’est plus à faire, Marving a choisi ce bootcamp les yeux fermés. Il avait obtenu d’excellents retours sur les programmes du Wagon et a fini par sauter le pas, après 3 ou 4 ans d’indécision.

“Ce qui m’a pris autant de temps, c’est que j’avais un emploi à temps plein et que j’avais préféré me focaliser sur mes compétences en marketing digital jusque là.”

 

Ses attentes pour le programme? “Comme la majorité des personnes qui y participent, c’est trouver un emploi rapidement une fois le bootcamp terminé. Surtout en ayant tout juste immigré au Canada, je n’avais pas le choix que de trouver un emploi pour satisfaire les demandes migratoires auxquelles j’étais soumis.”

Au final, Marving trouva un emploi à temps plein en moins de 3 mois de recherche (dont deux semaines de vacances!).

 

Un programme intense, et ultra formateur

Marving l’entend bien : “deux mois, c’est très peu, au fond”. C’est pourtant suffisant, selon lui :

“La force des bootcamps Le Wagon, c’est avant tout la méthodologie très précise mise en place et validée depuis des années. Oui, quelqu’un pourrait apprendre ce que l’on apprend au Wagon chez soi, tout seul, mais ça prendrait quoi… 6 mois, 9 mois… un an, peut-être?”

 

Ce qui l’a également surpris, c’est de voir que d’autres membres de la cohorte venaient, eux, de mondes à l’opposé du web. “Il y avait quelqu’un qui venait du monde de la construction dans ma cohorte. Il a réussi à trouver un travail dans le web en sortant du bootcamp.”

 

Il conseille d’ailleurs fortement ce bootcamp, mais le recommande encore plus aux personnes venant d’industries “loin du web”.

 

La communauté : un atout

Un des autres avantages mentionnés par Marving est le réseau Le Wagon. “À Montréal, il y a de plus en plus d’entreprises qui embauchent des alumnis Le Wagon dans leurs équipes, surtout en tant que développeur web, ça aide beaucoup à se faire des contacts.” D’ailleurs, l’équipe Le Wagon organise de nombreuses discussions avec des alumni, afin de discuter de l’industrie du web et des réalités de ces métiers.

“Ils nous aident également à nous projeter et à nous rassurer. On se dit que si cette personne a pu le faire, moi aussi je peux réussir. C’est très valorisant!”

 

Au-delà de ça, il y a également énormément d’entraide au sein même des cohortes. “J’ai vraiment ressenti ce côté très communautaire”, explique Marving.

 

J’ai appris bien plus que juste le Développement Web

Au-delà des compétences purement techniques apprises lors de cette formation intensive, Marving explique avoir obtenu un “raisonnement logique” qui est, selon lui, au “cœur du pourquoi j’ai choisi Le Wagon”. Selon lui, cette capacité de raisonnement acquise, cette façon de résoudre des problèmes, “c’est ça qui m’est utile dans mon travail de tous les jours”.

 

Surtout, ce bootcamp lui a donné l’envie de “continuer de me pousser tous les jours, d’apprendre toujours plus, d’être toujours intéressé et curieux”. Il ajoute que Le Wagon inculque de “très bonnes bases”, et apprend à ses élèves à bien faire les choses.

 

Son conseil ultime aux personnes intéressées par le Développement Web 

“Ne tombez pas dans le piège des nouvelles technologies et des nouveaux langages. Ne vous dites pas que vous devez les apprendre dès qu’une nouvelle tech sort.

Prenez votre temps et bâtissez des compétences solides pour quelques technologies, mais pas plus. Mieux vaut connaître un langage sur le bout des doigts qu’un peu de 3, 4, 5 langages.”

 

Êtes-vous intéressé par un changement de carrière dans la tech ? Découvrez les programmes offerts sur notre campus de Montréal.

Les internautes ont également consulté :
Pour développe mes compétences
Formation développeur web
Formation data scientist
Formation data analyst
Les internautes ont également consulté :

Suscribe to our newsletter

Receive a monthly newsletter with personalized tech tips.